bien-être

Résolutions 2021 : on détoxifie et on recommence !

Avec les fêtes, notre corps a été mis à rude épreuve : Entre les aliments trop gras, trop salés, trop sucrés et l’alcool, il y a fort à parier que votre foie ressemble à celui qui se trouvait dans votre assiette à la Saint Sylvestre. La bonne nouvelle, c’est que la période est idéale pour entamer un rééquilibrage alimentaire ; galvanisé par les traditionnelles bonnes résolutions, et peut-être un peu écœuré par les repas gargantuesques de ces derniers temps, janvier s’inscrit dans les mois de l’année propices à l’optimisation de réussite alimentaire. Alors pour repartir sur de bonnes bases, et attaquer 2021 sous les meilleurs auspices, voici les familles d’aliments à privilégier pour retrouver un corps et un esprit sains.

Des légumes verts pour le foie, et la tête !

On le sait, les légumes verts sont particulièrement indiqués dans la protection des organes hépatiques et l’élimination des toxines chimiques. Mais saviez-vous que les légumes verts, et notamment les légumes à feuilles, permettaient également de ralentir le déclin cognitif chez les personnes d’un certain âge ? Ils sont particulièrement riches en folate, vitamine K et E et en caroténoïdes, qui sont autant d’antioxydants neuroprotecteurs, prévenant des dommages cellulaires liés au vieillissement.

Comment les consommer ?

En jus, en salade, cuits ou crus… Les légumes se déclinent à l’infini ! Crus, ils vous apporteront bien évidemment plus de nutriments qu’une fois cuits, où la chaleur aura considérablement détérioré leurs bénéfices ; en revanche, pour les personnes souffrant du syndrome du colon irritable, ou ayant simplement un transit difficile, consommer les légumes bien cuits préviendra des ballonnements et des douleurs engendrées par la digestion. Pour jouir des bienfaits des légumes crus, sans avoir à digérer leurs fibres extrêmement complexes à détériorer, pensez à en faire des jus, de préférence grâce à un extracteur à pression à froid : vous garderez ainsi toutes les vitamines présentes dans vos végétaux, sans vous imposer une lente et pénible digestion derrière. N’hésitez pas à associer vos légumes verts aux baies ou noix riches en oméga-3, dont la complémentarité rendra votre plat encore plus « healthy ».

Vinaigre et citron : l’acidité au service de votre detox.

Pour éliminer les toxines, l’acide ascorbique présent dans le citron est un allier de choix. Tout comme le vinaigre de cidre de pomme qui agit de la même manière : il est d’ailleurs souvent recommandé de commencer sa journée à jeun, avec un verre d’eau tiède dans lequel vous diluez le jus d’un demi citron, ou une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme – vous trouverez sur le net de nombreuses recettes pour cette potion de réveil – à condition bien sûr d’avoir chez soi des citrons ou une bouteille de vinaigre bio, afin de limiter l’absorption de toxines liées à la présence de pesticides. Et si l’idée de boire un jus de citron brut au réveil ne vous séduit pas, pensez à la limonade maison : Pressez le jus de 2 ou 3 citrons dans une carafe, à laquelle vous ajouterez le contenu d’une bouteille d’eau pétillante ; complétez de 2 à 3 cuillère à soupe rases de sucre de coco, ou de sirop d’érable – ces deux sucres naturels étant ceux avec l’indice glycémique le plus bas, mais vous pouvez tout autant y mettre du sirop d’agave, du sucre brun non raffiné ou du miel – laissez le fondre, puis consommer votre boisson bien fraiche !

Les acides gras : l’oméga-3 de votre santé.

On dit souvent qu’il existe le bon et le mauvais gras. Entendons-nous bien, les deux font grossir, pareil ! Mais comme le « bon » gras est utilisé pour le fonctionnement optimal de notre corps, il sera stocké moins longtemps et plus facilement brûlé que le gras dit mauvais. Ne privez jamais votre corps des acides gras, s’ils sont appelés « essentiels », ce n’est pas pour rien ; c’est en effet la nourriture de base de votre cerveau ! En plus d’assurer une bonne neurotransmission de votre tête à l’ensemble de vos organes, il a été démontré que les oméga-3 atténuaient les symptômes de dépression, d’anxiété et de sautes d’humeur. Ils sont également connus pour abaisser la tension artérielle, et prévenir des maladies cardio-vasculaires.

Où trouver ces précieux oméga-3 ?

Dans le poisson bien sûr ! Qui n’a jamais consommé ces fameuses gélules d’oméga-3 – à l’approche d’un examen de fin d’année par exemple, et dont l’odeur n’est pas sans rappeler celles des criées bretonnes ? Maquereau, hareng et sardine sont les aliments à privilégier pour une absorption optimisée d’acides gras essentiels ; en limitant votre consommation, vous les retrouverez également dans le saumon et le thon – on conseille de limiter sa consommation de thon et de saumon à cause de leur forte teneur en métaux lourds, notamment le mercure et l’arsenic, due à une pollution accrue des mers et des océans où ils sont péchés.

Et si vous n’êtes pas un grand fan de poisson, sachez que les noix, les graines et les huiles végétales sont également d’excellentes sources d’oméga-3. Pensez à parsemez vos plats de graines de lin – blond de préférence car plus digeste, mais le brun plus riche en fibre fonctionne tout autant – ou même dans vos yaourts. Une fringale ? Prenez une poignée d’amandes ou de noix de cajou dont la riche teneur en magnésium préviendra en plus la fatigue et le stress.

Les baies : la sucrerie qui vous veut du bien.

Un des merveilleux cadeaux que nous a fait Dame Nature, ce sont les baies : myrtilles, canneberges, groseilles, airelles, goji… Ces supers aliments sont des concentrés d’antioxydants, et sont pour autant un régal à déguster ! Elles aident à la circulation sanguine, et ont une influence directe sur la mémoire et sur la capacité d’apprentissage. Et plus elles sont foncées, mieux c’est ! Il a été démontré par exemple que la myrtille améliorait la santé du cerveau grâce à l’action de l’anthocyanine, un flavonoïde – pigment végétal et anti-oxydant – responsable de sa couleur bleu foncé. Pensez donc à agrémenter votre bol de fromage blanc d’une belle poignée de baies, qui apportera couleur et saveur à votre dessert, et bien-être à votre corps.

Les grains entiers et les céréales complètes.

On appelle entiers les grains non raffinés, encore pourvu de leurs 3 parties : le son riche en fibres, l’endosperme riche en amidon, et le germe contenant les vitamines et les minéraux. Lorsque l’on prive un grain du son et du germe, cela élimine la majorité des fibres et des vitamines du groupe B. C’est le cas notamment du riz blanc et la farine blanche. Le grain devient alors moins digeste, et peut être dans certains cas complètement proscrit, notamment pour les personnes souffrant du syndrome du colon irritable.  Les grains entiers regorgent pourtant de bienfaits : ils réduisent les risques de maladies cardiaques, limitent le diabète de type 2 et préviennent l’obésité.

Pour être sûr de consommer des grains entiers, assurez-vous par exemple de n’acheter que du pain portant la mention « à base de blé entier ». Sachez que certaines graines comme l’avoine, le sarrasin, le riz brun et le quinoa sont toujours des grains entiers ; à privilégier donc. Le maïs, même soufflé – c’est-à-dire en pop-corn – est un grain entier lui aussi ; une astuce à garder en tête pour vous inciter à en consommer !

L’ail, la sentinelle de votre corps.

S’il lutte contre les diners romantiques, l’ail est surtout réputé être un puissant aliment antioxydant. Mais pas seulement ; c’est également un allier de choix dans le renforcement de votre système immunitaire. Il prévient les maladies de toutes sortes et aide à réduire votre taux de cholestérol. Un aliment anti-glamour certes, mais qu’on privilégiera pendant les périodes d’affaiblissement de l’organisme, et aux changements de saisons.

Ces quelques conseils dispensés sur mon blog ne prévaudront bien sur jamais sur un avis et un suivi médical, et on s’accordera sur le fait que mes propos relèvent du bon sens plus que de l’expertise diététique. Cependant, il est bon de relire parfois certaines évidences quel que soit le sujet d’ailleurs, notamment en cette période de début d’année, propice aux ajustements de toutes sortes. On retiendra simplement qu’en terme d’alimentation, une assiette variée est le secret d’une assiette saine, à condition bien sûr de consommer chaque famille d’aliments avec parcimonie. Les apports varient selon chacun, que vous soyez homme ou femme, actif ou sédentaire, junior ou sénior…  Hippocrate disait « que ton aliment soit ton seul médicament » ; si cet adage est difficilement applicable dans une démarche curative, il est pour ce qui est du préventif, incontestablement le secret de la longévité !

2 réflexions au sujet de “Résolutions 2021 : on détoxifie et on recommence !”

  1. C’est sacrément argumenté et très enrichissant. Ça sent le vécu également
    merci pour ces précieux conseils
    Je vous kiffe

Laisser un commentaire