rédaction web

Rédaction web

Référencement : pourquoi est-ce important ?

Ne vous êtes-vous jamais interrogé sur la pertinence des résultats proposés par les moteurs de recherche ? Dans la jungle de Google, lorsque l’on tape une requête, plusieurs propositions de sites sont listées. Et cela sur un très grand nombre de pages. La formule de classement qui vous propose ces résultats répond à un grand nombre de critères. Comment sont-ils nés ? Comment ont-ils évolué ? Les techniques de référencement des années 90 sont-elles les mêmes aujourd’hui ? Réponses.

 

Le référencement est indispensable pour se démarquer
Le référencement est indispensable pour se démarquer

Petite Histoire du référencement sur Internet

Début 1990 : Popularisation du web

Le début des années 90 voit naître Internet, en tout cas dans sa consommation popularisée. Si le concept existe depuis 1969 (date d’envoi du tout premier « mail » de l’Histoire), il faudra attendre le 12 mars 1989 pour qu’Internet revête une forme aboutie, proche de celle que l’on connait aujourd’hui.

À l’époque, le référencement des sites se fait via deux méthodologies :

  • Les annuaires qui listent les sites par catégories.
  • Les moteurs de recherche qui classent les pages web par récurrences des mots-clés.

Vous vous souvenez probablement des moteurs de recherche comme Yahoo !, Excite, ou encore Lycos (avec son emblématique labrador qui répondait à l’ordre « va chercher » dans la pub télé). Tous fonctionnaient selon cette méthodologie, à une époque où l’offre web le permettait.

1995 : Naissance de la balise meta keywords

C’est en 1995 que naissent les mots-clés, avec le moteur de recherche AltaVista dont le principe de référencement reposait sur l’indexation des codes source des sites Internet. Pour répondre à ce critère, le langage HTML crée la balise meta keywords : elle permettait l’identification de mots-clés correspondant au contenu de la page web. On la retrouvait dans la partie « head » du code source, et elle se présentait sous la forme suivante :
<meta name= « keywords » content= « mot clé 1, mot clé 2, mot clé 3…»>

Fin 1990 : Google révolutionne la recherche Internet

Vers la fin des années 90, l’offre Internet est si nombreuse et si variée que la balise meta keywords ne suffit plus à proposer des réponses pertinentes aux requêtes. Un autre critère entre alors en jeu ; le Page Rank – du nom de son créateur Larry Page – permettant d’indexer les sites selon leur popularité : plus d’autres sites renvoient vers la page concernée – via des liens cliquables par exemple, plus elle va remonter dans les propositions aux requêtes [NDLR : les fameuses SERP, pour Search Engine Result Pages].

Ce critère est appelé backlink, ou lien entrant en français : Un site B disposant d’un lien renvoyant vers un site A est un backlink de A.

Manipuler le code html permet d'améliorer le référencement
Manipuler le code HTML permet d’améliorer le référencement

Le référencement aujourd’hui

Quid de la balise HTML meta keywords ?

Si la balise meta keywords n’a plus aucune utilité aujourd’hui, on peut encore l’apercevoir sur certaines pages. Pour ce faire, il suffit d’utiliser le raccourci clavier ctrl + U une fois sur la page en question, et de trouver la ligne de code commençant par <meta name= « keywords » content= « suivi des mots-clés de la page en question … »>.

Catégories et mots-clés toujours en lice

Les deux critères de référencement originels, par catégories et par récurrence des mots-clés, sont eux toujours d’actualité. Ils sont aujourd’hui appelés respectivement critère in page et critère off page. Ils sont toutefois noyés dans une liste de plus de 200 autres critères qui forment à eux tous, le fameux algorithme de Google.

De l’importance d’un bon référencement

En guise de conclusion, rappelons que pour se démarquer dans cette jungle qu’est aujourd’hui Internet, il convient de connaître les préceptes de bases du référencement. Savoir jouer avec les règles de l’algorithme permet d’optimiser la visibilité d’un site dans les pages de résultats des moteurs de recherche. Cela induit également d’autres effets extrêmement positifs comme :

  • La création d’engagement et d’interaction de la cible autour du projet du site.
  • L’optimisation du trafic dudit site et la transformation des prospects en clients (pour les sites marchands).
  • L’augmentation de la notoriété dudit site, et donc à terme de son chiffre d’affaires.

Sources :

Faisons connaissance ! Découvrez mon parcours ici.

 

Laisser un commentaire